• Podcasts/audio
  • Événements
  • Qui sommes-nous ?
  • Donner
  • Contact

5 questions pour évaluer votre vitalité spirituelle

Ces articles vous intéresseront peut-être

La vitalité spirituelle est l’une des onze compétences que Acts 29 considère comme essentielles lors de l’évaluation des implanteurs d’églises. Vous pouvez explorer les compétences sur la page Acts 29 Competencies.

IDÉE CENTRALE

La vitalité spirituelle est le cœur, le centre, la fondation, la cause et le but de tout ce que nous faisons en tant qu’implanteurs d’églises et en tant que chrétiens. La vitalité spirituelle est la vie spirituelle et la vie spirituelle est la vie pour laquelle nous avons été créés. Dans Philippiens 1:21, Paul a articulé avec une grande gloire et un défi immense la force de cette vie: « car pour moi, Christ est ma vie et la mort m’est un gain.» Un implanteur d’église avec une vitalité spirituelle sera une personne dont la vie est façonnée par l’Évangile de Christ.

QUESTIONS D’AUTO-ÉVALUATION

  1. Êtes-vous né de nouveau ? Ne vous contentez pas de simplement répondre «bien sur que oui ! », n’appuyez pas simplement votre réponse sur l’idée que vous avez un témoignage, et ne rejetez pas cette question comme une évidence. Tous les implanteurs d’églises ne sont pas nés de nouveau, et de tenter ce travail sans Christ mènera à la ruine et à la misère.
  2. Comment se passe votre vie de prière ? C’est le premier indicateur clé de votre vitalité spirituelle. Si vous aimez Dieu et si vous lui faites confiance, vous prierez. Si vous ne priez pas, la solution ne consiste pas à travailler votre vie de prière, mais à regarder vers le Christ. Méditez sur lui et vous vous retrouverez en train de prier.
  3. Comment va votre étude de la Bible ? C’est le deuxième indicateur clé de votre vitalité spirituelle. Si vous aimez Dieu et si vous lui faites confiance, vous voudrez entendre sa Parole. Si vous ne lisez pas la Bible souvent et avec un désir pour la Parole, encore une fois, ne travaillez pas sur votre lecture de la Bible, mais regardez plutôt vers Christ. Méditez sur lui et vous lirez les Écritures.
  4. A quel point l’amour est-il important pour votre projet d’implantation ? Une église spirituellement vivante va aimer le Seigneur et aimer son prochain. Tout le reste proviendra de cette source. Un étranger dirait-il que l’amour est le cœur battant de votre famille, de votre équipe d’implantation ou de votre projet d’implantation ?
  5. Demandez à votre femme, parents, enfants, aux anciens de l’église et à vos amis si vous vivez pour le Christ. Vous pouvez peut-être leur demander de lire cet article pour ensuite vous répondre honnêtement. Cela pourrait être difficile. Ce sera humiliant, mais c’est un moyen utile d’évaluer qui vous êtes.

Article original disponible sur acts29.com

John Hindley est le pasteur de l’église BroadGrace à Norfolk, au Royaume-Uni, et l’auteur du best-seller Serving without ninking. Il a étudié le ministère au Oak Hill College, puis a cofondé l’église The Plant à Manchester avant de s’installer à Norfolk. John est marié à Flick et ils ont trois enfants.

Plus sur ce sujet

Podcast : La conversion, ses signes et ses résultats (pt.2/2)

Quatre gars du Concile SOLA, Luke Bert, Matthieu Caron, Dominique Angers (animateur) et Sébastien Frappier discutent de...

Une défense biblique de la prédication « textuelle »

Qu’est-ce que la prédication textuelle ? Une prédication est textuelle si son contenu et son intention sont contrôlés par le contenu et l’intention...

Théologie de la repentance

Théologie de la conversion : Conférence SOLA 2014
X