Dieu est comme un ours

Le message d’Osée est difficile pour nous à saisir. Dieu est en train de dire qu’à cause de leur longue persistance dans le péché, il a résolu de les punir sévèrement – mais non pas de manière finale. Il émondera de manière drastique – mais non pas pour mettre FIN à Israël, mais en réalité, pour les sauver.

C’est comme amputer une jambe pour sauver le corps.

C’est comme mettre un patient dans un coma artificiel afin de contrôler une forte fièvre.

C’est Dieu qui dit qu’il fera l’impensable afin de sauver ce qui n’est pas sauvable.

Le texte complet d’Osée 13:8 se lit ainsi:

Je les attaquerai, comme une ourse à qui l’on a enlevé ses petits,
Et je déchirerai l’enveloppe de leur cœur;
Je les dévorerai, comme une lionne;
Les bêtes des champs les mettront en pièces. (Osée 13:8 NEG)

Nous aimons parler de comment Dieu est notre Berger – et avec raison – mais ici nous apprenons que quelquefois, Dieu n’est pas le Berger qui nous protège, il est la bête sauvage qui nous attaque.

Il est les deux.

D’une manière qui est difficile pour nous de comprendre.

Il n’y a rien dans la manière que je suis fait qui m’aide à comprendre cet aspect du caractère de Dieu – ce qui explique pourquoi Osée utilise tant de comparaisons différentes pour décrire Dieu.

Dieu est grand.

Dieu est autre.

Et une chose que nous avons tendance à oublier concernant Dieu, est qu’il a une hostilité établie envers le péché.

Il déteste le péché.

Ainsi quand nous absorbons le péché et le portons comme un habit, Dieu nous dit de l’enlever, de le lâcher, et de le traiter immédiatement.

Si nous ne le faisons pas – si nous tardons – il viendra peut-être contre nous comme un ours sauvage.

Ce n’est pas parce qu’il nous déteste, mais parce qu’il déteste le péché et parce qu’il sait que nous ne le détestons pas: le péché nous tuera. Ça nous détruira. Ça nous réduira. Ça s’étendra à partir de nous et affectera, de manière négative, chaque personne avec laquelle nous entrons en contact.

C’est aussi sérieux que ça.

Ainsi Dieu est aussi sérieux que ça.

Il est comme un ours.

Et le péché est un danger mortel pour ses oursons.

Donc il attaque comme une maman ours attaquerait un chien qui a la rage.

Tu ne veux pas être en train de tenir le chien enragé quand cet évènement a lieu.

Donc, lâche-le.

Laisse-le tomber.

Éloigne-toi.

Parce que Dieu voit, Dieu s’en soucie, et Dieu viendra.

Gloire à Dieu!

Cet article a été initialement publié sur The Gospel Coalition Canada. La traduction est publiée ici avec permission.

Plus de publications

Paul est l'heureux mari de Shauna Lee et le fier papa de 5 beaux enfants, Madison, Max, Mikayla, Peyton et Noa.Il a fréquenté le Moody Bible Institute et est diplômé de l'Université York (B.A.) et du McMaster Divinity College (MDiv). Il est dans le ministère pastoral depuis 1994, servant à la fois dans les églises Fellowship et Canadian Baptist à Oakville, Mississauga et Orillia, Ontario Canada. Il est actuellement le pasteur principal de la Cornerstone Baptist Church, Orillia, une grande église à plusieurs membres du personnel passionnée par la prédication biblique et la mission locale. Il est l'hôte et le professeur de Bible du podcast « Into The Word ». Twitter: @pastrpaulcarter.

Published By: Paul Carter

Paul est l'heureux mari de Shauna Lee et le fier papa de 5 beaux enfants, Madison, Max, Mikayla, Peyton et Noa.Il a fréquenté le Moody Bible Institute et est diplômé de l'Université York (B.A.) et du McMaster Divinity College (MDiv). Il est dans le ministère pastoral depuis 1994, servant à la fois dans les églises Fellowship et Canadian Baptist à Oakville, Mississauga et Orillia, Ontario Canada. Il est actuellement le pasteur principal de la Cornerstone Baptist Church, Orillia, une grande église à plusieurs membres du personnel passionnée par la prédication biblique et la mission locale. Il est l'hôte et le professeur de Bible du podcast « Into The Word ». Twitter: @pastrpaulcarter.