Être « méchant » comme Lui

Aux yeux du monde, Jésus était un type méchant. Le fait de le suivre aujourd’hui au Canada pourrait signifier quelquefois d’être appelé « le méchant ».  C’est dur pour les Canadiens d’être « le méchant ». C’est dur pour le chrétien canadien moyen de savoir que leurs voisins et leurs co-ouvriers peuvent les voir comme étant « le méchant » s’ils laissent savoir ce que Jésus a dit sur certaines questions. Je serai honnête, je n’aime pas être identifié comme étant « le méchant ».

Les autorités romaines et juives ont conspiré ensemble pour faire mourir Jésus par la crucifixion. Ils avaient des raisons différentes, mais ils étaient satisfaits avec la même fin. Jésus était une menace. Il était méchant. Eux, ils étaient bons. Ils pouvaient le faire mourir, donc ils l’ont fait. Il est mort d’une mort qui était réservée pour les esclaves, les indésirables, et les démunis. Afin de l’humilier davantage, ils l’ont crucifié nu, entre deux voleurs ordinaires. Il était un méchant et devait mourir afin que les bons puissent vivre et prospérer.

Aujourd’hui, si tu as mis ta confiance en Jésus comme Sauveur et Seigneur, tu peux lui rendre témoignage – qui il est, ce qu’il a accompli, ce qu’il offre, et ce qu’il a dit. Ceci signifie que les gens vont penser que tu es du « mauvais côté de l’histoire ». Soutenir son enseignement dans certains domaines moraux et intellectuels veut dire non seulement que tu as tort, mais que tu es méchant et offensant. Tu es « le méchant ». Les Canadiens sont « les bons ».

Les bons, en ce temps-là, avaient toutefois un problème. Un vendredi ils avaient fait mourir Jésus d’une manière très publique et remarquable. Tout le monde à Jérusalem et au-delà savaient que Jésus avait été crucifie. Le dimanche suivant, le tombeau était vide, le corps était parti et les linceuls restaient, et on ne pouvait pas trouver son corps nulle part. Du point de vue des puissants, les choses sont allées de mal en pire, Jésus a commencé à apparaître à des personnes, profondément, vraiment, et physiquement vivant. Les actions des puissants n’étaient définitivement pas en train d’être revendiquées.

Dans sa résurrection, Jésus a été justifié dans tout ce qu’il a dit concernant qui il était et ce qu’il est venu accomplir. De même, sa résurrection a justifié tout ce qu’il a enseigné, même si cela va à l’encontre de « ce que tout le monde aujourd’hui sait qui est vrai et bon ».  En effet, avec la résurrection, l’enseignement de Jésus est devenu le standard qui juge si « ce que tout le monde sait qui est bon et vrai » est vraiment bon ou vrai.

Jésus le Messie avait, en réalité, été la seule bonne personne dans un monde dans lequel toute personne n’était pas bonne, pas correcte, pas vraie, et véritablement vouée à la ruine.  Il était, en effet, le Bon qui, par amour, a dû mourir pour que les méchants (tous, vous et moi inclus) puissent finalement vivre et prospérer quand nous nous humilions et recevons la grâce de Dieu, par la foi seule, en lui seul.

Donc, prends courage. Le monde, la chair, et le diable se trompent toujours à son sujet, et au sujet de sa mort et de ses paroles qui donnent la vie. Demande au Père qu’il déverse son Saint-Esprit sur toi afin que tu sois plus profondément saisi par Jésus, saisi par sa vie, saisi par ce qu’il a accompli à la croix, et saisi par ses paroles qui sont vie et vérité. Suis-le afin de vivre profondément et bien.

Si tu es « exposé » comme étant « le méchant » parce que tu crois que ses paroles et son chemin sont la vraie vie, alors rappelle-toi: Il est « l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde » (Jean 1.29). Alors, en continuant de le suivre, prie que tu n’aies pas honte de ses paroles, et que tu sois capable de prier pour tes persécuteurs, « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. » (Luc 23.34)

Cet article a été initialement publié sur The Gospel Coalition Canada. La traduction est publiée ici avec permission.

Plus de publications

George a servi dans une église «multi-points» de banlieue et une autre rurale. Il est actuellement le recteur de l'Église du Messie au cœur de la ville d'Ottawa. Il a été président d'Essentiels Canada et président fondateur de sa dénomination (ANiC). Il est actuellement président du groupe de travail ANiC pour rendre l'ANiC plus profondément biblique à tous les niveaux. Il est le directeur du séminaire de Ryle. Il est le président de l'équipe de direction des serviteurs de Dig & Delve qui organise une conférence annuelle d'apologétique à Ottawa. Il s'adresse également régulièrement sur la Colline du Parlement à la communauté chrétienne de la Colline du Parlement. Il a la chance d'être marié à Louise depuis 1981. Ils ont 9 enfants et beaucoup de beaux-fils et de belles-filles et petits-enfants. George est un membre original du conseil de TGC Canada. Vous pouvez le joindre personnellement à george(at messiahchurch.ca.

Published By: George Sinclair

George a servi dans une église «multi-points» de banlieue et une autre rurale. Il est actuellement le recteur de l'Église du Messie au cœur de la ville d'Ottawa. Il a été président d'Essentiels Canada et président fondateur de sa dénomination (ANiC). Il est actuellement président du groupe de travail ANiC pour rendre l'ANiC plus profondément biblique à tous les niveaux. Il est le directeur du séminaire de Ryle. Il est le président de l'équipe de direction des serviteurs de Dig & Delve qui organise une conférence annuelle d'apologétique à Ottawa. Il s'adresse également régulièrement sur la Colline du Parlement à la communauté chrétienne de la Colline du Parlement. Il a la chance d'être marié à Louise depuis 1981. Ils ont 9 enfants et beaucoup de beaux-fils et de belles-filles et petits-enfants. George est un membre original du conseil de TGC Canada. Vous pouvez le joindre personnellement à george(at messiahchurch.ca.